16 mai 2008

Le Goût de la cerise (Abbas Kiarostami, 1997)

Qu’on se le dise, Abbas Kiarostami a réalisé de grands monuments mais Le Goût de la cerise n’est ni le plus emblématique, ni le plus enthousiasmant. On en viendra à la conclusion que le jury de Cannes 97 lui aura remis la palme essentiellement pour honorer la carrière de l’artiste et non le film lui-même. Cela dit, Le Goût de la cerise exploite des itinéraires intéressants : la caméra du cinéaste s’embarque sur les routes sinueuses des alentours de Téhéran pour nous donner un certain point de vue sur la société iranienne. ... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2008

Mystic river (Clint Eastwood, 2003)

Avec Mystic river, le grand Clint entre dans un cycle de chefs d’œuvre qui depuis n’a cessé d’aller de l’avant. Preuve que l’auteur est certainement moins classique et plus métaphysique qu’on ne le croit. Mystic river est LE film eastwoodien par excellence : son scénario sert à merveille les conceptions philosophiques (et humanistes) qui habitent le cinéaste depuis toujours. Les thèmes clés de son œuvre y sont exploités à travers les destins de trois personnages tout simplement fascinants. Jimmy, Sean et... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 14:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,