Peu ou prou, les comédies musicales de l'âge d'or hollywoodien ont toutes le même impératif : sortir le spectateur du quotidien pour l'emporter dans un tourbillon de joie et de bonne humeur. Les Chercheuses d'or (1933, 1935 et 1937), films honteusement introuvables en DVDs en France (et tout aussi honteusement absents des salles) représentent la quintessence du genre. Les héroïnes sont systematiquement des jeunes artistes de music-hall à la recherche de travail, d'argent et d'amour. Mais l'on se ficherait presque de l'histoire. Un nom de maître figure au générique et sa seule présence nous suffit. Ce nom, c'est celui de Busby Berkeley, le chorégraphe le plus talentueux de toute l'histoire du cinéma. Pour vous donner un avant-goût de son génie visuel, voici un extrait de Chercheuses d'or de 1937 qui fut diffusé sur TCM dans la nuit de samedi à dimanche. En espérant qu'il vous emporte dans un tourbillon de joie, et vous fasse rêver à l'arrivée prochaine d'un coffret Berkeley en France.