06 novembre 2009

Le Ruban blanc (Michael Haneke, 2009)

Six mois après son triomphe au festival de Cannes, je suis retourné en salle voir le dernier opus de Michael Haneke dorénavant auréolé d'une palme d'or. Je persiste et signe, Le Ruban blanc est un chef d'œuvre, et à ce jour le film le plus abouti de son auteur. Il faut dire que notre réalisateur autrichien préféré a su nous concocter une histoire des plus intrigantes. Retour en 1913, dans un petit village protestant d'Allemagne du nord où de curieux actes de vandalisme sont perpétrés. Les motifs des coupables restent troubles et... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 novembre 2009

La Nana (Sebastián Silva, 2009)

Rares sont les films latino-américains qui sont parvenus à me séduire. Par conséquent, gloire à La Nana qui, à lui seul, aurait de quoi me réconcilier cinématographiquement parlant avec la totalité du continent ! Cette petite perle nous vient du Chili et se focalise sur la vie d'une "nana", soit une employée de maison dont les tâches sont à mi-chemin entre celles de la bonne et de la nounou (bien que désormais absente par chez nous - excepté dans les grandes familles bourgeoises - cette fonction est très courante dans les pays... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 novembre 2009

Micmacs à tire-larigot (Jean-Pierre Jeunet, 2009)

C'est un Jeunet en petite forme qui nous arrive en cette fin d'année, confirmant par ailleurs la très mauvaise santé du cinéma français actuel qui ne peut même plus compter sur ses auteurs phares. Si je ne me trompe pas, une fois cité Espion(s), Un Prophète, Welcome, Les Herbes folles, Ricky et Mademoiselle Chambon, il ne reste pas grand chose à sauver de la production hexagonale pour l'année 2009. Micmacs à tire-larigot quant à lui, sans être véritablement mauvais nous laisse quand même de marbre. C'est dire, la pub Chanel n°5 qui... [Lire la suite]
04 novembre 2009

La Garçonnière (Billy Wilder, 1960)

C'est toujours un plaisir de replonger dans La Garçonnière tant ce film s'avère riche en émotion, en audace et en intelligence. Loin de moi l'envie de rabaisser d'autres oeuvres de Billy Wilder pour mettre celle-ci plus en avant. Assurance sur la mort, Sunset Boulevard, Certains l'aiment chaud : vous remarquerez que le Billy n'en est pas à sa première réussite. On retrouve ici en tête d'affiche l'acteur phare de Wilder, à savoir Jack Lemmon, petit employé dans une compagnie d'assurance qui, plus que toute autre chose rêve de devenir... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,