11 août 2008

Lost in translation (Sofia Coppola, 2003)

    Revoir Lost in translation et chaque fois l’aimer davantage. Le deuxième film de Sofia Coppola, s’il a déjà cinq ans, n’en reste pas moins archétypal de toute une modernité cinématographique. Il aura suffit d’un scénario modeste construit autour d’une trame assez simple, le tout baigné dans une atmosphère poreuse et porté par deux grands acteurs : la toute jeune Scarlett Johansson et le chouchou des auteurs US, Bill Murray. Deux tranches de vies. Si l’une semble commencer et l’autre s’éteindre, elles en sont... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 17:50 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

17 février 2008

Marie-Antoinette (Sofia Coppola, 2006)

C’est avec une vitesse hors du commun que Sofia Coppola a gagné sa notoriété. L’un après l’autre, Virgin Suicides et Lost in Translation, œuvres majeures au label « cinéma indépendant américain », ont séduit la critique comme le public. Par ailleurs, si l’incertitude est constante dans le cinéma de Sofia Coppola, ce n’est plus dans la forme qu’elle se révèle mais dans le fond. Avec Marie-Antoinette présenté au festival de Cannes 2006, Sofia joue dans la cour des grands en nous offrant sa propre vision de la reine la moins... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 21:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,