18 février 2008

It's a free world... (Ken Loach, 2007)

S'il est une thèse que l’on ne se risque plus à récuser, c’est bien celle que Ken Loach est un auteur réaliste. En 1960, Karel Reisz dévoilait son Samedi soir et dimanche matin, œuvre manifeste du Free Cinema Anglais. Et alors qu’en France les Truffaut, Rivette et autres Godard clamaient leur amour du cinéma fictionnel en se référant aux chefs-d’œuvre des maîtres hollywoodiens, de l’autre côté de la Manche la tendance était tout autre. Ce qui comptait pour les cinéastes britanniques tels que Karel Reisz, Lindsay Anderson ou Tony... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 00:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]