18 février 2008

Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Il est des cinéastes qui ont les propriétés du vin : ils se bonifient avec le temps. David Lynch est de ceux-là. A tel point qu’à la sortie de chacun de ses films on s’empresse de clamer au chef d’œuvre en avançant toujours le même argument : « il est allé encore plus loin ! ». La remarque entache inévitablement le passé de l’artiste. Sous-entendrait-on que ses films précédents seraient allés « moins loin » ? Si c’est le cas, il n’en est rien. Le schéma est le même pour tout grand cinéaste : chaque film trouve son intérêt dans... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 00:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 février 2008

INLAND EMPIRE (David Lynch, 2006)

Le dernier chef-d’œuvre de David Lynch Mulholland Drive (2001) nous parlait déjà de la face cachée d’Hollywood : un univers plastiquement beau mais au fonctionnement interne particulièrement ingrat. INLAND EMPIRE aborde le même thème. Là encore le cinéaste filme les lettres majuscules si célèbres disposées sur les collines de Los Angeles. Toutefois, le processus filmique est différent. Nous sommes loin de la plastique sublime et des images glamours de Mulholland Drive. INLAND EMPIRE est une dissection macabre, une vision... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 22:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :