17 février 2008

Papa est en voyage d'affaires (Emir Kusturica, 1985)

C’est avec Papa est en voyage d’affaires que je fis mon initiation au cinéma d’Emir Kusturica, fier représentant du « groupe de Prague » dans le cinéma yougoslave. Un choix qui s’imposait puisque le film en question révéla le talent de son auteur via la récompense suprême qu’il se vit attribuer en 1985, à savoir la Palme d’or cannoise. Ainsi défile la chronique d’une vie de famille en Yougoslavie dans les années 50 vue à travers le regard d’un enfant, Malik. En toile de fond, le divorce communiste : un temps où le gouvernement... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2008

Reviens-moi (Joe Wright, 2007)

J’ai entendu beaucoup de bien de Joe Wright dont le film précédent, Orgueil et préjugés, était paraît-il très réussi. Une simple comparaison d’affiches pourrait amener à croire que Reviens-moi use peu ou prou de la même recette : adaptation romanesque, florilège de costumes, Keira Knightley au casting, etc… Une affaire de famille. La jeune Briony surprend sa sœur aînée Cécilia dans les bras de Robbie, un fils de domestique. Nombre de mauvaises interprétations dues à son jeune âge poussent la fillette à dénoncer l’amant,... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 février 2008

Sweeney Todd (Tim Burton, 2007)

Burton est certainement le cinéaste le plus populaire de sa génération. Artiste reconnu et passionné, il ne se complait jamais dans la routine et trouve moyen d’accumuler les défis. Sweeney Todd était de taille. Soit l’histoire de Benjamin Barker, simple père de famille et heureux barbier dont le destin tourna au macabre lorsqu’il fut condamné injustement par l’infâme juge Turpin à l'incarcération à vie. Echappé de prison, il revient à Londres pour découvrir que sa famille a été mise en pièces : une femme empoisonnée et une fille... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 février 2008

Cloverfield (Matt Reeves, 2007)

On ne tarit pas d’éloges sur les séries américaines du moment. Desperate Housewives, Prison Break, Lost : autant d’exemples qui apportent à la télévision de grands moments de mise en scène. Donnez à leurs créateurs l’occasion de s’essayer au cinéma, vous ne serez pas déçus. Dernièrement on a pu constater les exploits de David Yates sur le dernier épisode d’Harry Potter (je maintiens que c’est l’un des opus les mieux adaptés de la saga) et surtout ceux de J.J. Abrams (producteur de Lost) sur le troisième volet de Mission... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 17:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 février 2008

La Grande Bouffe (Marco Ferreri, 1973)

Peu de gens savent qui est Ferreri et ô combien il fut important pour ceux qui allaient lui succéder dans l’histoire du cinéma. En effet, notre cher Marco n’était pas moins qu’un précurseur de l’idéologie qui anime nos réalisateurs contemporains. Car aujourd’hui, plus question d’user de la langue de bois, le 7ème art joue désormais cartes sur tables et se revendique loin d’avoir peur de la polémique. Il fut un temps où l’industrie avait des ambitions tout autres, les auteurs étant plus connus pour leurs talents de conteurs... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 février 2008

La Dame de Shanghai (Orson Welles, 1948)

Cinéphiles et non cinéphiles confondus attribuent directement le nom d’Orson Welles à celui de son premier film (et premier chef d’œuvre), à savoir le fameux Citizen Kane. Or le cinéaste a aussi donné naissance à d’autres chefs d’œuvres qui gagnent à être vus et considérés. Parmi eux se trouve cette fameuse Dame de Shangai. Et si le box-office s’est chargé de donner au film son étiquette d’ « échec retentissant », à mes yeux il a l’allure d’une grande réussite. Lorsque Welles entame la construction du film, il est... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 16:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

17 février 2008

A History of Violence (David Cronenberg, 2004)

Cronenberg nous a encore surpris il y a peu avec ses fameuses Promesses de l'Ombre. Le film confirmait le nouvel angle abordé par l’auteur depuis le majestueux History of Violence (2004) qui marquait le début de sa collaboration avec l’acteur Viggo Mortensen ainsi qu’une nouvelle approche plus concrète et posée de ses thèmes de prédilection. La simplicité apparente du sujet annonce un retour aux sources. Tom Stall, sage père de famille, tient un modeste restaurant dans une ville paisible. Au cours d’un braquage, il abat les deux... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 février 2008

Le Dictateur (Charlie Chaplin, 1940)

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Chaplin était un cinéaste engagé ! Plusieurs décennies après sa sortie, Le Dictateur paraît peut-être encore plus virulent qu’il ne l’était à l’origine. Un véritable document historique que ses admirateurs français des Cahiers du Cinéma n’ont pas hésité à comparer au « J’accuse » d’Emile Zola. L’histoire est celle d’un barbier juif frappé d’amnésie après la guerre de 1914. Bien des années plus tard, il s’échappe de l’hôpital pour regagner sa boutique sans se douter que les... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 février 2008

Manhattan (Woody Allen, 1979)

À l’heure où il s’envole pour Barcelone après avoir clôt sa trilogie londonienne, revenons un moment sur le Woody Allen d’antan qui ne jurait que par New-York. J’en viens donc à parler du fameux Manhattan. Un film magique aux accents autobiographiques à ranger dans le meilleur de ce qu’à pu faire l’artiste sur ces quarante dernières années. À New York, donc, Isaac Davis, 42 ans, petit, légèrement dégarni, écrit des sketches comiques pour la télévision. Récemment divorcé de Connie, devenue lesbienne, il s’engage désormais avec... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 14:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
17 février 2008

Profession de foi

Bienvenue sur mon nouveau blog ! L’intérêt premier de ces pages est d’ordre plus cinéphilique que le précédent (toujours en activité pour le moment http://twain81.blogs.allocine.fr/). J’y ferai un compte rendu régulier des films que je visionne ici et là, en DVD, au cinéma ou à la Cinémathèque Française. En espérant pouvoir partager ma passion avec vous… Bonne lecture ! Twain81
Posté par twain81 à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]