17 février 2008

Une vieille maîtresse (Catherine Breillat, 2007)

Première compétition officielle à Cannes pour Catherine Breillat qui, finalement, repartira les mains vides. Une vieille maîtresse est-il trop traditionnel, trop commun ou trop dépassé ? Certainement pas. La cinéaste développe ici un discours propre à son cinéma, s'interrogeant sur l'amour passionnel et les rapports de soumission qu'entretiennent l'homme et la femme au sein d'un couple. Intelligemment, Une vieille maîtresse ne se contente pas d'illustrer les méfaits du libertinage à la fin du 18e siècle. Catherine Breillat,... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 22:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 février 2008

Marie-Antoinette (Sofia Coppola, 2006)

C’est avec une vitesse hors du commun que Sofia Coppola a gagné sa notoriété. L’un après l’autre, Virgin Suicides et Lost in Translation, œuvres majeures au label « cinéma indépendant américain », ont séduit la critique comme le public. Par ailleurs, si l’incertitude est constante dans le cinéma de Sofia Coppola, ce n’est plus dans la forme qu’elle se révèle mais dans le fond. Avec Marie-Antoinette présenté au festival de Cannes 2006, Sofia joue dans la cour des grands en nous offrant sa propre vision de la reine la moins... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 21:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,