07 mai 2008

Vivement Dimanche ! (François Truffaut, 1983)

Le cinéaste Truffaut s’éteint avec cette œuvre au titre évocateur : « Vivement dimanche ! ». Ainsi jonché de son point d’exclamation, on croirait presque que l’auteur ne demandait qu’à en finir. Pourtant, on sait qu’il n’en est rien tant les idées foisonnaient encore dans son cerveau alors qu’il était en tournage, loin d’imaginer qu’un cancer fulgurant l’emporterait quelques mois plus tard. Voici donc l’œuvre finale du cinéaste le plus humain qu’ait connu le cinéma français. On ne parlera pas de « film-testament » puisque... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 avril 2008

Et Dieu... créa la femme (Roger Vadim, 1956)

La qualité première du réalisateur Roger Vadim fut d’avoir été un dénicheur de talents assez futé, offrant volontiers leur premier rôle important à quelques jeunes pointures encore méconnues, telles Catherine Deneuve dans Le Vice et la vertu (1963) ou bien Brigitte Bardot dans le désormais culte Et Dieu… créa la femme. Il aura donc suffit d’un seul film pour qu’explose le phénomène B.B. L’histoire nous amène à Saint-Tropez où Juliette, tout juste dix-huit ans, est une jeune fille à la beauté provocante et à la réputation de «... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mars 2008

Ma nuit chez Maud (Eric Rohmer, 1969)

Eric Rohmer est certainement l’un des auteurs français les plus appréciés des intellectuels. On ne leur donnera pas tort. Avant de passer derrière la caméra, le cinéaste féru de lettres, fut critique aux Cahiers du cinéma puis en devint le rédacteur en chef. S’en suit la participation au noyau dur du phénomène Nouvelle Vague auprès de Jacques Rivette, François Truffaut, Claude Chabrol et Jean-Luc Godard. Si les textes qui firent connaître Rohmer argumentaient sur la nature de l’image cinématographique comme art de l’espace,... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 21:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :