09 mars 2008

Soyez sympas, rembobinez (Michel Gondry, 2008)

La Science des rêves dévoilait au grand jour les véritables aspérités du cinéaste Gondry : l’œuvre se veut imparfaite ainsi conçue à base de carton pâte, bouchons de liège et autres bouts de ficelle. Une forme opportuniste jonchée d’un discours non dénué de poésie qui se réclame de la branche proprement artisanale du cinéma. Inévitablement, La Science des rêves comme Soyez sympas rembobinez renvoient à Méliès ou à Feuillade, ces premiers grands réalisateurs français qui savaient conférer de la magie à leurs films malgré les... [Lire la suite]
Posté par twain81 à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,